Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mimer une histoire

par Dodo

publié dans Jeux d'expression

Voici une activité qui permet aux enfants de se mettre en scène, sans trop avoir le regard des autres. Elle permet aussi de pouvoir abordé n'importe quel thème voulu en fonction de votre imagination.

Ce jeu n'est peut être pas à faire dès le début. Nous avions commencé après avoir expliqué ce qu'était "mimer" par faire un petit jeu où (sur le thème de l'inter génération) nous imitions les différents stades de la vie. Ensuite nous nous sommes approprié l'espace en marchant dans la pièce de nombreuses manières différentes (joyeux, triste, on dit bonjour quand on croise quelqu'un, ça fait 10 ans qu'on s'est pas vu, il y a 30 centimètres d'eau dans la pièce !!!) ensuite le groupe était parfaitement prêt pour ce petit jeu :

Nombre de joueurs : à partir de 2
Age : de 3 a 7 ans
Durée : 30 minutes
Matériel : aucun

Objectifs pédagogiques :
Développement de la motricité, de l'imagination (attention vous serez surpris par leur créativité qu'il apporte à l'histoire, fou rire garanti).

Déroulement :
Les joueurs se rassemble autour du meneur de jeu. Celui-ci explique le principe,... en fait ça se fait plutôt tout seul.
Il suffit de dire : "maintenant on va continuer de marcher dans la pièce et je vais raconter une petite histoire... et nous on va mimer cette histoire"

En fonction de l'histoire, on raconte une accroche relativement courte. Il ne faut pas hésiter à raconter l'histoire de manière très théâtrale, les enfants suivront deux fois plus vite. Il ne faut pas une accroche très longue avant de lancer le petit détail. Par exemple :
"Nous sommes des enfants assez âgés pour pouvoir rentrer de l'école tout seul. Donc je prends mon cartable (en mimant) et je commence à rentrer à la maison (je commence à marcher, les pouces coincés dans les bretelles imaginaires de mon cartable et ... je me retourne tout les enfants ne suivent pas) Vous ne voulez pas sortir de l'école?! (tous les enfants commence à marcher) Et l'histoire est partie.

Ensuite il est facile de voir la politesse (en croisant des personnes dans la rue, ou en passant devant Mme Roger qui donne toujours des cerises aux petits enfants). De faire mimer les différents sentiments (la peur quand on rentre dans la maison toute éteinte), de faire des bêtises (sauter dans les flaques d'eau sous la pluie...) en mime je précise ou juste des petits gestes simples qui font tout le jeu : monter les marches, ouvrir une porte, ouvrir un portail très lourd et qui grince (certes certains enfants vous diront peut être "moi il est électrique" et sortiront la télécommande imaginaire de leur poche mais du momment qu'ils sortent la télécommande =^_^=). Alors bon jeu et rigolez bien !

Commenter cet article