Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il était une fois...

par Dodo

publié dans Jeux de société

Voici un petit jeu de société qui joue autour des mots et du monde féérique. On peut l'acheter en magasin et il est également facile de le créer soit même pour une animation.

Nombre de joueurs : minimum 2 (amusant à partir de 4 ou 5)
Age : dès 8 ans
Durée : 20 minutes par partie
Matériel : le jeu de société ou les cartes créées soi-même

Objectifs pédagogiques :
Développement de l'imagination, attention, s'exprimer devant un groupe





Déroulement:
Les joueurs vont posséder une dizaine de cartes en main sur lesquelles sont écrit des mots. En racontant une histoire, le joueur qui a la parole va essayer de se débarrasser de toutes ses cartes. Pour cela, à chaque fois qu'il introduira un des mots de ses cartes dans l'histoire, il pourra poser la carte devant lui. Mais attention, il pourra être interrompu par les autres joueurs. Le premier joueur qui n'a plus de carte en main a perdu.


Le jeu est composé de deux types de cartes différentes : les cartes "conte" et les cartes "dénouement" :

Parmi les cartes contes, on trouve plusieurs familles : les personnages, les objets, les lieux, les aspects (surpris, heureux, déguisé...) et des événements (une dispute, une rencontre...).
On trouve aussi des cartes "interruption". Ces cartes interruption font également partie d'une des 5 familles. Lorsque le joueur qui a la parole pose une de ses cartes sur la table, un joueur qui possède une carte interruption de la même famille peut poser sa carte. Dans ce cas il prend la parole et continue l'histoire en ajoutant le mot qu'il y a sur sa carte interruption.

Les cartes dénouement sont les cartes de fin de partie. Chaque joueur en possède une. On utilise cette carte lorsque c'est notre dernière. Le premier joueur qui pose sa carte dénouement sur la table a gagné.


On commence la partie. Chaque joueur pioche 10 cartes contes (ce n'est pas la vraie règle mais c'est plus rigolo ainsi) et une carte dénouement. Un joueur désigné au hasard commence la partie. Il peut alors raconter son histoire en essayant d'introduire tous les mots qu'il a en main jusqu'à ce qu’il se fasse interrompre. Pour cela il y a deux manières :
- On utilise une carte interruption quand le narrateur pose une carte sur la table
- Le narrateur utilise dans son histoire un mot qu'un joueur a sur l'une de ses cartes. Dans ce cas, le joueur qui a cette carte la pose sur la table et prend la parole.
Le joueur qui a utiliser toutes ses cartes "conte" a deux phrases pour terminé son histoire et poser sa carte dénouement.
Si à un moment de l'histoire le narrateur pose ses mots de manière illogique à l'histoire d'après le groupe, le narrateur reprend sa carte et pioche deux cartes "conte" supplémentaires. Si cela arrive au dénouement le joueur pioche une carte "dénouement" et deux cartes "conte" supplémentaires.


Commenter cet article