Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nain jaune

par Dodo

publié dans Jeux de société

Voici un jeu, apparu en 1760, de hasard raisonné accessible aux petits comme aux grands car les règles sont vraiment simples.

 

Nombre de joueur : de 3 à 8 personnes

Age : à partir de 6 ans

Durée : de 30 minutes à 1 heure de jeu

Matériel : Tableau sur lequel est dessiné un 10 de carreau, un valet de trèfle, une dame de pique, un roi de cœur et au centre un 7 de carreau.

Un jeu de 52 cartes

Des jetons : 5 jetons de valeur 10, 10 jetons de valeur 5 et 20 jetons de valeur 1 par personne.

 

Objectifs pédagogiques :

Développer l’attention, maitriser les aditions, observer son jeu et être capable de construire la plus grande suite.

 

Déroulement :

Avant de distribuer les cartes, chaque joueur mise des pions de la manière suivante :
Sur le dix de careau : 1 jeton
Sur le valet de trèfle : 2 jetons
Sur la dame de pique : 3 jetons
Sur le roi de coeur : 4 jetons
Sur le 7 de carreau : 5 jetons

 

 

En fonction du nombre de joueur on distribue le nombre de carte de la manière suivante :

Pour 3 joueurs : 15 cartes chacun, reste 7 cartes au talon

Pour 4 joueurs : 12 cartes chacun, reste 4 cartes au talon

Pour 5 joueurs : 9 cartes chacun, reste 7 cartes au talon

Pour 6 joueurs : 8 cartes chacun, reste 4 cartes au talon

Pour 7 joueurs : 7 cartes chacun, reste 3 cartes au talon

Pour 8 joueurs : 6 cartes chacun, reste 4 cartes au talon

Les cartes restantes au talon serviront à la prochaine manche.

Le jeu se joue dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est donc celui qui est à gauche du donneur qui commence.

 

Le premier joueur met l’as s’il le peut et continu de poser des cartes à suivre dans l’ordre jusqu’à avoir une carte qui lui manque. L’ordre est le suivant : « as, 2, 3, 4,…, 10, valet, dame, roi ». Lorsqu’il s’arrête il dit « sans (la carte qui lui manque) ». Dans ce cas c’est au joueur suivant de continuer et ainsi de suite.

 

Lorsqu’un joueur pose le roi, il peut recommencer une suite par la carte de son choix.

Si personne ne peut continuer la suite, la personne ayant terminée la dernière suite recommence par la carte de son choix.

 

La partie continue jusqu'à ce qu’un joueur n’a plus de carte.

Si un joueur, pendant le jeu, dépose une carte correspondant à une case du tableau, il annonce par exemple « roi qui prend » et il remporte la mise placé sur l’emplacement correspondant. S’il oubli d’annoncer la mise sera restera pour la manche suivante. En revanche, s’il n’a pas réussi à placer la carte dans une suite avant qu’un joueur n’ais plus de carte, il devra payer le même montant que la somme placé sur le tableau dans la case correspondant à sa carte, et la rajouter dans cette case.

 

A la fin, lorsqu’un joueur n’a plus de carte, les autres joueurs qui ont des cartes en main donne un montant égal à la somme des cartes qu’il leur reste au joueur ayant terminé en premier.  Les figures valent 10 et les autres cartes leur valeur faciale.

 

Avec de la chance un joueur peut parvenir à vidé sa main au premier tour, on appelle ca le grand opéra. Dans ce cas le joueur gagne en plus des sommes des cartes des autres joueurs, l’intégralité du plateau.

 

Le joueur ayant commence à la manche précédente distribue et le joueur à sa gauche commencera la prochaine manche après que chaque joueur ai remisé. Le joueur qui commence ne sera pas obligé de commencer par l’as.

 

Le jeu se termine lorsqu’un ou plusieurs joueurs sont ruinés.

 

 

Commenter cet article

anonyme 01/03/2015 18:31

Pffffff on la pas

for more details 12/09/2014 07:19

It has been a while that I have even played board games. The main reason for it is the lack of time after office prolonged office hours. I really get tired after sitting in front of the computer for 9 hours. I missed that fun though.