Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La conquête de l'espace

par Dodo

publié dans Jeux collectifs



Voici un jeu inventé par les Céméas en 1996 par les groupes de réflexion nationaux Céméas "jeux et pratiques ludiques" et "Vie physique, jeux et sports". Ce jeu est une balle aux prisonniers à trois équipes.

Nombre de joueurs : à partir de 15.
Age : dès 6 ans
Durée : 30 minutes
Matériel : 1 ballon (ou plus) et plots pour délimiter le terrain

Objectifs pédagogiques :
Stratégie collective, Adresse, précision du tir.

Déroulement et règles :

Les joueurs forment trois équipes. Chaque équipe se place dans une partie du terrain (terrain circulaire partagé en trois parties de même taille).
Dans le même principe que la balle aux prisonniers, le but de chaque équipe est de capturer tous les membres des équipes adverses. Pour cela,  il faut toucher une personne dans un camp opposé directement avec le ballon et que la balle touche ensuite par terre. Il est possible de capturer plusieurs personnes d'un coup.
Lorsqu'une personne est capturée, elle va dans le camp des prisonniers de cette équipe situé derrière son camp a l'extérieur du cercle. Il peut donc il y avoir plusieurs personnes d'équipes différentes dans les camps des prisonniers, pour avoir la balle il faut donc être vigilant.
On ne peut ramasser la balle que lorsqu'elle est dans le camp où l'on se trouve. On ne peut pas aller chercher la balle dans le camp d'une autre équipe.

Cependant, il existe une différence sensible avec la balle aux prisonniers : la taille de chaque camp évolue au fur et à mesure de la partie. Au bout d'un certain temps (10 min), de 3 de prisonniers capturés de plus que les autres ou de 7 prisonniers en plus dans la partie,  on compare le nombre de prisonnier de chaque équipe et on augmente ou diminue la surface des camps des équipes en fonction. On déplace les frontières séparant les différents camps d'un nombre de pas comparable à la différence du nombre de prisonniers entre chaque équipe (pas plus au moins important), favorisant ainsi l'équipe qui a le plus de prisonniers.
Si le temps prévu pour l'animation touche à sa fin et que la partie n'est pas terminée il est possible de départagé les équipe en fonction du terrain qu'elles occupent. L'équipe qui possède la plus grande surface, (le plus de prisonniers) gagne la partie.

Voir les commentaires

Le chaos

par Dodo

publié dans Jeux collectifs

Voici un petit jeu de basket que les enfants m'ont appris ce midi sur la cour de récréation.

Nombre de joueur : à partir de 5
Age : dès 7 ans
Durée : en fonction du nombre de joueur (20 minutes)
Matériel : 1 panier de basket, 2 ballons

Objectifs pédagogiques :
Précision, Rapidité


Déroulement :
Les joueurs se placent en fil indienne devant le panier de basket. La première personne de la file lance en premier le ballon. Le second ne peut lancer qu'après celle-ci. Les deux joueurs ramassent ensuite le ballon à la vitesse qu'ils veulent. Si jamais le second rentre le ballon avant la personne avant lui dans la file, il élimine cette personne. En revanche, si la première personne rentre le ballon avant, elle passe ensuite le ballon à la personne suivante dans la file et se place à l'arrière de la file.  Si ce dernier rentre le ballon avant la personne avant lui, il l'élimine et ainsi de suite.
Lorsqu'une personne est éliminé, elle s'écarte de la partie. Et on redonne les ballons aux deux personnes suivantes dans la file. Le gagnant est le dernier en jeu.

Voir les commentaires

Bagh Chal

par Dodo

publié dans Jeux de société

Le Bagh Chal (Bagh = Tigre et  Chal = Mouvement) est un jeu de stratégie qui nous vient du Népal.

Nombre de joueurs : 2
Age : dès 8 ans
Durée : 30 minutes
Matériel : Un plateau de jeu, 4 tigres et 20 chèvres

baghchal1fdsnnoir[1]

Règles et déroulement du jeu :
Comme le kukuli, ce jeu permet d'affronter un adversaire qui a une stratégie complètement différente. Pour le joueur qui possède les 4 tigres, l'objectif est de ne pas se faire bloquer par les chèvres ou de réussir à manger plus de 7 chèvres (techniquement il est ensuite impossible pour les chèvres de gagner, généralement le joueur possédant les chèvres abandonne ensuite). Pour le joueur contrôlant les chèvres, l'objectif est de bloquer les 4 tigres de manière à ce qu'il ne puisse plus bouger.

Au début de la partie, les lions sont placés dans les 4 coins du plateau de jeu, les chèvres sont retirées du jeu.
Ce jeu se joue en deux phases :
La première est celle du placement : Le joueur contrôlant les chèvres place une à une ses chèvres. A chaque fois qu'une chèvre est placé un tigre peut faire un déplacement (en suivant les lignes d'une intersection à l'autre), il peut aussi évidemment manger une chèvre s'il en a l'occasion (en sautant par dessus, si l'intersection derrière la chèvre aligné avec la chèvre et le tigre est disponible et relié par un trait). En revanche, tant que les 20 chèvres ne sont pas placés sur le plateau de jeu, il est impossible pour une chèvre de se déplacer.
La capture d'une chèvre n'est pas obligatoire et la prise successive de chèvre est interdite (plusieurs en un tour).

Lorsque toutes les chèvres sont placées on entre dans la deuxième phase du jeu : La phase de déplacement. Mais si les 4 tigres sont immobilisés avant cette deuxième phase, la partie est remportée par les chèvres. Dans cette phase chaque joueur réalise un déplacement l'un après l'autre en suivant les lignes du plateau de jeu, d'une intersection à l'autre. Le jeu s'arrête quand l'un des objectifs est rempli (7 chèvres capturées ou un joueur qui ne peut plus effectuer de déplacements).
Attention: si toute les chèvres sont bloqués par les tigres et qu'elles ne peuvent faire un déplacement, elles sont déclarés vainqueur (cas assez rare je suppose).

Voir les commentaires

On m'a appris à compter avec des bouts de bois

par Dodo

publié dans Jeux d'intrigue

Petit clin d'oeill à Christian qui m'a appris ce petit jeu sympa (et Manon). J'ai eu du mal à trouver. Merci encore.

thumb coloriage-educatif-chiffres-5[1]
"De là où je viens je n'ai pas appris à compter tout à fait comme vous. Dans mon école, on m'a appris à compter avec des bouts de bois. Par exemple, je prends 10 crayons." Comptez avec les spectateurs le nombre de crayons ou laissez  les compter puis laissez-les tomber par terre ou sur une table après ou non avoir soufflé dessus. Après vous êtes penché un peu dessus en faisant semblant de compter, vous déclarez : "Maintenant j'en compte 6."

Les spectateurs vont recompter et en trouveront toujours 10.

"Bon maintenant j'en retire 4. J'en compte 8"
Vous pouvez ensuite continuer ce petit jeu assez longtemps, parfois même jusqu'à ce qu'ils trouvent.

La solution est que bien que vous ayez captivé toute l'attention des spectateurs intrigués sur les crayons, lorsque vous comptez, c'est le nombre de vos doigts posés sur la table ou sur le sol que vous dites et non le nombre de crayon.

Amusez-vous bien !

Voir les commentaires

Ca touche Ca touche pas

par Dodo

publié dans Jeux d'intrigue

 

"Ca touche" ça touche pas mais "Ca touche pas" ça touche.
Voici la petite phrase très connu que l'on utilise bien souvent pour lancer ce petit jeu.  Comme tous les jeux d'intrigue le but du jeu est de comprendre l'astuce. Dans celui-ci il faut comprendre pourquoi certain mot touche et d'autre pas.

Pour cela le groupe de participant forme un petit cercle et chaque joueur propose tout à tour son mot pour essayer de comprendre l'astuce ou juste essayer de trouver que des mots qui ne touchent pas.

Au bout d'un certain temps pour guider les personnes qui n'ont toujours pas trouvé, ou quand ils commencent à dire ce sont les mots avec les "p", les "b", et les "m" qui touchent, on leur pose la question évidente : Qu'est ce qui touche
?


merlin-magicien[1]

Les lèvres. Lorsque les lèvres se touchent quand on dit un mot "ça touche", quand les lèvres ne se touchent pas "ça touche pas". C'est pourquoi les mots contenant des "p" des "b" et des "m" touchent.

Voir les commentaires